Escroqueries de type Zairean connection

Accueil - Criminalité - Escroqueries de type Zairean connection

Prenez garde aux escrocs qui volent dans les boîtes aux lettres ou postales pour détourner vos fonds !

S’inscrire à la newsletter

De quoi parle-t-on ?

Boîte aux lettres

Le terme de Zairean connection est utilisé pour parler d’escroqueries reposant sur un mode opératoire assez simple. Celui-ci consiste à récupérer des ordres de paiement ou des documents bancaires à l’intérieur des boîtes postales pour effectuer des opérations frauduleuses.

Les escrocs qui pratiquent ce type de fraudes font généralement partie de gangs internationaux bien organisés et très bien rodés à ce mode opératoire.

Comment procèdent les escrocs ?

Les auteur·e·s volent des enveloppes adressées à des établissements bancaires contenant des ordres de paiement dans des boîtes aux lettres ou postales. Par divers procédés, sur ces documents, iels modifient ou changent les coordonnées du/de la bénéficiaire, par exemple en remplaçant l’ordre de paiement original par un autre en leur faveur. Les fonds sont ainsi détournés de leur bénéficiaire initial·e et sont virés sur le compte bancaire ou postal géré par un·e complice ou une personne (blanchisseur·euse, ou money mule) sous l’influence ou contrôle de ces escrocs. Le montant de la fraude peut être considérable.

Les victimes ne constatent la fraude qu’à réception d’un rappel d’un créancier ou après consultation de leurs relevés de compte. À ce stade, l’argent n’est en principe plus récupérable, ayant déjà été débité.  

Conseils pour vous protéger

  • Renoncez à adresser par simple courrier postal vos ordres de virement et toutes autres instructions écrites pour des établissements bancaires ou financiers.
  • Ne recourez jamais pour les courriers de ce type aux boîtes aux lettres ou postales installées en pleine rue.
  • Déposez les enveloppes destinées au trafic des paiements au guichet de la Poste ou de votre banques. Ainsi, vous diminuez les risques de vous faire dérober votre courrier.
  • Rapportez à la Police tous les comportements suspects que vous avez constatés près des boîtes aux lettres ou postales.
  • Soyez vigilant·e·s, même en période de vacances. Les retards dans la réception des factures et les irrégularités dans les mouvements financiers sur vos comptes sont des indices à prendre au sérieux.
  • Si vous êtes victime d’une telle escroquerie, prenez tout de suite contact avec la Police.

Sujets liés