Romance scam : quand l’escroc se cache derrière l’amour

Romance scam, romance fraud, love scam, escroquerie sentimentale, arnaque à l’amour…

Toutes ces expressions désignent le même type de cyber-escroqueries, dans lequel les auteurs jouent avec les sentiments de personnes cherchant l’amour. Internet est un outil très utile à ce type d’infractions, puisqu’il permet à une personne, en raison de l’absence de contact/rencontre physique, de se faire passer pour n’importe qui.

Le déroulement d’une telle escroquerie

L’auteur crée pour commencer un faux profil attractif sur un site de rencontre ou un réseau social, afin de pouvoir entrer en contact avec sa victime potentielle. Une fois le contact établi, l’auteur déclare son amour et augmente petit à petit l’intimité de la relation. Cette étape, dite de préparation, permet de créer un état de dépendance affective chez la cible, l’amenant à dévoiler des secrets intimes.

L’escroc sollicite alors de sa victime diverses aides financières, selon des prétextes divers et évolutifs (financiers, personnels, professionnels, familiaux…). La rencontre tant attendue entre la victime et son nouvel amour est à chaque fois présentée comme le but final. Afin d’obtenir la somme nécessaire, l’auteur demande à « l’amour de sa vie » de bien vouloir effectuer un versement d’argent, en règle générale via des services tels MoneyGram, Ria Financial ou Western Union. Malheureusement, un contretemps à la rencontre intervient à chaque fois, nécessitant un nouveau versement.

Tout ceci ne s’arrêtera que lorsque la personne escroquée prendra conscience de la situation ou qu’elle n’aura plus les moyens d’effectuer de nouveaux versements.

Si une victime se refuse à payer lors d’une nouvelle demande, l’auteur peut alors mettre en place une autre escroquerie (comme dans les escroqueries au faux neveu). De faux courriers au nom d’une autorité policière ou de justice sont envoyés, pour informer la victime qu’une enquête sur l’escroc est en cours. Ceux-ci expliquent qu’il a été démasqué et qu’elle peut récupérer son argent si elle accepte de verser des frais de douanes ou des frais administratifs en avance.

Des conséquences très lourdes pour les victimes

  • Conséquences financières : les sommes que la victime verse peuvent aller de quelques milliers à des centaines de milliers de francs. Tant qu’elle accepte de remettre l’argent, l’escroc continuera à faire des demandes.
  • Conséquences psychologiques : lorsque la victime se rend compte qu’elle a versé d’importantes sommes d’argent à une personne qui se révèle au final ne pas être celle qu’elle pensait, elle peut alors éprouver des sentiments de déception, de honte et de gêne très forts, l’amenant ainsi à annoncer l’affaire ni à ses proches ni à la police.
  • De plus, la victime peut considérer les discussions avec l’escroc comme thérapeutiques car elle se trouve éventuellement dans une période compliquée, ce qui rend ainsi la « rupture » encore plus difficile. Le sentiment d’amour peut également perdurer, même après avoir connaissance de la fausse nature de la relation.

Comment éviter de tomber dans un tel piège ?

  • Ne versez jamais d’argent à une personne inconnue, jamais rencontrée physiquement. N’oubliez pas : le véritable amour ne devrait pas impliquer d’argent.
  • Restez prudent si les versements doivent se faire via une plateforme de transfert d’argent. Les escrocs privilégient ces moyens puisqu’ils rendent impossible la remontée des flux.
  • N’oubliez pas qu’Internet permet de se faire passer pour n’importe qui. Posez des questions et méfiez-vous si la personne semble trop parfaite.
  • Restez le plus anonyme possible, en diffusant le moins d’informations personnelles sur vous-même. Les escrocs se servent des informations disponibles sur les profils pour manipuler.
  • Ne partagez aucune vidéo ou photo sexy de vous-même (ou d’autrui) que vous ne souhaiteriez pas voir diffusée en public. Cela fournit du matériel compromettant aux auteurs pour du chantage.
  • Cessez tout contact si vous suspectez une escroquerie et signalez le profil au site concerné.

Pour les victimes et leurs proches

  • Si vous deviez être victime d’une telle escroquerie, cessez immédiatement tout versement et tout contact avec l’escroc et conservez tous les échanges.
  • Ne vous sentez pas honteux ou gêné de vous être fait avoir, et informez la police. La police n’est pas là pour vous juger, mais pour vous aider.
  • Si vous constatez qu’un proche est engagé dans une telle « relation », discutez-en pour lui faire comprendre qu’il s’agit d’une escroquerie et que la personne avec qui elle discute ne lui souhaite pas du bien.
  • Si une connaissance vous déclare être tombée dans une telle affaire, ne la jugez et ne la rejetez pas, elle a besoin de votre soutien. Un tel soutien sert également de protection face à une seconde vague d’escroqueries.

Sur Internet, restez également vigilant

Sur Internet, il est facile pour une personne de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Il est par conséquent primordial de rester vigilant et de ne pas prendre toutes les informations pour vraies. Les personnes malintentionnées savent créer et profiter des occasions qui se présentent à elles.
Ne suivez pas un comportement que vous n’adopteriez pas dans la vie réelle.
Le soutien des proches est également important pour la victime.

Pour continuer sur le sujet :