Trampoline et accidents

Accueil - Sécurité & loisirs - Trampoline et accidents

Si l’utilisation d’un trampoline est une joie pour petits et grands, il n’en reste pas moins que cette activité peut entraîner des accidents qui sont parfois graves.

S’inscrire à la newsletter

Une activité non sans risques

Les salles de trampolines et autres installations de ce type ont le vent en poupe. Leurs exploitants et le BPA s’engagent au niveau national pour réduire le risque d’accidents. Leur objectif ? Atteindre un standard de sécurité très élevé.

Au cours des dernières années, un grand nombre de salles de trampolines et autres installations similaires ont vu le jour en Suisse. Elles répondent à une forte demande. Les utilisateurs sautent non seulement pieds nus, mais aussi en skateboard, rollers, vélos BMX, snowboards spéciaux et skis freestyle. Les jeunes comme les adultes apprécient ce sport sain. Malgré tout, les blessures ne sont pas rares, par exemple aux pieds et aux bras. Elles ont le plus souvent lieu lors de sauts (trop) osés ou en cas de collision. Le nouveau groupe de travail, sous l’égide du BPA, a pour mission de réduire le risque d’accidents. En font partie les exploitants de huit salles de trampolines basées en Suisse alémanique et en Suisse romande.

L’objectif est un standard de sécurité suisse

Lors de leurs rencontres, les exploitants des salles de trampolines élaborent avec les experts en prévention du BPA un document qui résume les mesures à prendre pour prévenir les accidents. Les infrastructures doivent être sûres et présenter le moins de risques possible. Les salles et autres installations doivent être surveillées en permanence. Il convient en outre de définir comment le personnel en charge de la surveillance doit être formé. Ce document devrait être finalisé et entrer en vigueur dans le courant de 2019.

Des normes européennes sont prévues

Jusqu’à présent, on dispose de normes de sécurité mais que pour les aires de jeux et diverses installations sportives. Ces normes ne sont pas applicables aux parcs de trampolines et aux installations indoor freestyle. Une commission européenne chargée de l’élaboration des normes est sur le point de remédier à cela. En effet, des normes pour ce type d’installations sont en cours d’élaboration, en collaboration avec le BPA en tant que représentant de la Suisse. La date d’entrée en vigueur est encore incertaine. En Suisse, certains exploitants de salles de trampolines ont une longueur d’avance sur les autres. Ils se posent déjà ces questions relatives à la sécurité, et ce, à titre volontaire.

Conseils à l’intention des parents

Ces installations sont surtout appréciées des enfants et adolescents. Il incombe un devoir de surveillance aux parents. Ils ont l’obligation d’observer leur enfant et d’intervenir s’il tente des sauts qui mettent en danger sa santé ou celle des autres. Un échauffement ciblé tout comme le choix de vêtements adéquats (notamment des chaussettes antidérapantes) sont très importants. Il convient aussi de respecter les règles en vigueur dans la salle en question. Il est important de faire des pauses afin de rester concentré et de limiter la fatigue. Le risque d’accidents s’en trouve ainsi réduit.

Source : bpa.ch

Sujets en lien