Vols à la tire

Accueil - Criminalité - Vols à la tire

Quelques secondes d’inattention et votre portefeuille ou votre smartphone s’envolent…

Comment opèrent les pickpockets ?

Les voleurs à l’astuce agissent le plus souvent dans les lieux fréquentés. En effet, la foule leur permet de commettre leurs méfaits de manière discrète et de disparaître plus facilement s’ils venaient à être identifiés.

Pour ces raisons, leurs lieux de prédilection sont les gares, les magasins, les transports ou tout autre lieu générant des attroupements comme les manifestations et les festivals. Les bancomats sont également le théâtre de nombreux vols de cash ou de cartes bancaires pour des raisons évidentes.

L’essentiel du mode opératoire des voleurs à la tire repose sur l’inattention et la distraction de leurs victimes. Il n’est, à ce titre, pas rare que les pickpockets agissent à plusieurs : l’un vous distrait pendant que l’autre vous fait les poches. Les scénarios qu’ils élaborent pour y parvenir sont généralement aussi simples qu’efficaces…

Quelques exemples de modes opératoires connus

Bloquer la sortie d’un escalator

Source : Police fédérale allemande

L’un des auteurs s’arrête au bout d’un escalator par exemple pour rattacher un lacet. Cela a pour effet de créer un (dangereux) embouteillage. Alors que les utilisateurs de l’escalator sont focalisés sur ce qui se passe devant, un ou plusieurs complices en profitent pour leur faire les poches.

Faire un câlin/offrir des fleurs

Source : Police fédérale allemande

L’auteur va se montrer particulièrement amical envers sa victime, il peut même lui offrir des fleurs. Son but est de profiter de la confusion et de la proximité physique avec la personne pour la voler.

Frapper à la fenêtre d’un transport public

Source : Police fédérale allemande

L’un des voleurs frappe à la fenêtre d’un train, d’un métro ou d’un bus. Cela a pour effet de détourner l’attention de tous les passagers. Un complice en profite alors pour faire les poches de la victime.

Renverser sa boisson

Source : Police fédérale allemande

Le voleur renverse volontairement sa boisson sur sa victime. Faisant mine de nettoyer la tache, il en profite pour lui dérober ses valeurs.

Bousculer

Source : Police fédérale allemande

Le voleur fonce dans la victime et la bouscule volontairement dans la foule. Il peut également la « prendre en sandwich » avec un complice. Alors que la cible est distraite, l’auteur ou un complice lui font les poches.

Faire semblant d’être un touriste

Source : Police fédérale allemande

L’auteur arrive vers sa victime une carte à la main et lui demande son chemin. Alors qu’elle tient la carte avec ses deux mains, le voleur dérobe un ou plusieurs objets du sac à main de la victime.

Se protéger des pickpockets

  • N’emportez avec vous que le strict nécessaire. Déplacez-vous avec le moins de cash possible.
  • Répartissez vos valeurs à plusieurs endroits et évitez de les ranger dans des poches extérieures ou dans un sac à dos.
  • Si vous portez un sac à main, fermez-le et gardez la fermeture près de vous.
  • Évitez de sortir inutilement vos objets de valeur (smartphones, portefeuilles, etc.) et de montrer où vous les rangez.
  • Ne conservez pas vos clés avec des documents sur lesquels votre adresse pourrait figurer. Ce conseil peut potentiellement vous éviter un cambriolage en plus du vol à la tire…
  • Apprenez par cœur le code NIP de votre carte bancaire, ne le gardez jamais avec la carte.
  • Faites attention quand des inconnus vous interpellent ou vous approchent de trop près. Si l’on vous bouscule, essayez d’identifier qui l’a fait et vérifiez qu’on ne vous a rien volé.

Quelques précautions utiles en cas de vol

  • Faites des copies de vos documents importants (par exemple d’identité) et conservez-les en lieu sûr, notamment sur un cloud. Cela vous permettra de plus facilement les remplacer.
  • Sécurisez votre smartphone à l’aide d’un code et activez la fonction de localisation en cas de perte/vol.
  • Conservez à portée de main les numéros de votre banque et de votre opérateur pour verrouiller vos cartes et téléphones.
  • Notez le numéro IMEI de votre smartphone afin de pouvoir le faire bloquer à distance par l’opérateur. Celui-ci est consultable en tapant *#06# sur le clavier du téléphone.

Que faire si je suis victime ?

  • Bloquez immédiatement votre carte auprès de la banque et votre téléphone auprès de l’opérateur.
  • Signalez le vol de vos documents d’identité à la police. Si l’on venait à vous les restituer, ne les utilisez pas pour voyager.
  • Déposez plainte au poste de police le plus proche.

Pour aller plus loin…

Site de la prévention du gouvernement belge

Initiative européenne de la Police fédérale allemande

Sujets connexes