Romance scam

Accueil - Cybercriminalité - Romance scam

De plus en plus de couples se forment sur internet. Parfois la romance vire au drame…

S’inscrire à la newsletter

Le déroulement d’une telle escroquerie

Tout d’abord, l’auteur crée un faux profil attractif sur un site de rencontre ou un réseau social. Il va lui permettre d’entrer en contact avec sa cible. Une fois le contact établi, l’auteur déclare très vite son amour. La relation devient de plus en plus intime. Cette étape, dite de préparation, permet de créer un état de dépendance affective chez la victime. Cela permet aussi de lui faire dévoiler des secrets intimes qui peuvent être utiles à l’escroc par la suite.

L’escroc sollicite alors de sa victime de diverses aides financières, selon des prétextes divers et évolutifs (financiers, personnels, professionnels, familiaux…). La rencontre tant attendue entre la victime et son nouvel amour est à chaque fois présentée comme le but final. Pour en obtenir de l’argent, l’auteur demande à « l’amour de sa vie » de bien vouloir effectuer un versement d’argent. Cela se fait en règle générale via des services tels MoneyGramRia Financial ou Western Union. Comme par hasard, un obstacle à la rencontre arrive à chaque fois, et demande par la même occasion un nouveau versement de cash.

Tout ceci ne s’arrête que lorsque la personne escroquée prend conscience de la situation ou qu’elle n’a plus les moyens de faire de nouveaux versements.

Si une victime se refuse à payer, l’auteur peut mettre en place une autre escroquerie (comme dans les escroqueries au faux neveu). De faux courriers au nom d’une autorité policière ou de justice sont envoyés. Ils informent la victime qu’une enquête sur l’escroc est en cours. Ceux-ci expliquent qu’il a été démasqué et qu’elle peut récupérer son argent si elle accepte de verser des frais de douanes ou des frais administratifs en avance.

Des conséquences très lourdes pour les victimes

  • Conséquences financières : les sommes que la victime verse peuvent aller de quelques milliers à des centaines de milliers de francs. Tant qu’elle accepte de remettre l’argent, l’escroc continue à lui en demander.
  • Conséquences psychologiques : la victime se rend compte qu’elle a versé de grosses sommes d’argent à une personne qui se révèle au final ne pas être celle qu’elle pensait. Elle peut alors éprouver des sentiments de déception, de honte et de gêne très forts. Ce qui l’amène ainsi à annoncer l’affaire ni à ses proches ni à la police.
  • De plus, la victime peut considérer les discussions avec l’escroc comme thérapeutiques si elle se trouve dans une période compliquée. Cela rend la « rupture » encore plus difficile. Le sentiment d’amour peut aussi perdurer, cela même en connaissant la fausse nature de la relation.

Comment éviter de tomber dans un tel piège ?

  • Ne versez jamais d’argent à une personne inconnue, ou que vous n’avez jamais rencontrée dans le monde réel. N’oubliez pas : le véritable amour ne doit pas impliquer d’argent.
  • Restez prudent si les versements doivent se faire via une plateforme de transfert d’argent. Les escrocs privilégient ces moyens car ils rendent impossible la remontée des flux.
  • N’oubliez pas qu’internet permet de se faire passer pour n’importe qui. Posez des questions et méfiez-vous si une personne vous semble trop parfaite.
  • Restez le plus anonyme possible. Diffusez le moins d’informations personnelles sur vous-même. Les escrocs se servent des informations disponibles sur les profils pour vous manipuler.
  • Ne partagez aucune vidéo ou photo sexy de vous-même (ou d’autrui). Ne partagez rien que vous ne voudriez pas voir être diffusé. Cela fournit du matériel aux auteurs pour du chantage.
  • Cessez tout contact si vous suspectez une escroquerie et signalez le profil au site concerné.

Pour les victimes et leurs proches

  • Si vous êtes victime d’une telle escroquerie, cessez au plus vite tout versement et tout contact avec l’escroc et conservez tous les échanges.
  • Ne vous sentez pas honteux ou gêné de vous être fait avoir. Informez la police. La police n’est pas là pour vous juger, mais pour vous aider.
  • Si vous constatez qu’un proche est pris dans une telle « relation », discutez-en pour lui faire comprendre qu’il s’agit d’une escroquerie. Il doit savoir que la personne avec qui il discute ne lui souhaite pas du bien.
  • Si une connaissance vous déclare être tombée dans une telle affaire, ne la jugez et ne la rejetez pas. Elle a besoin de votre soutien. Un tel soutien sert aussi de protection face à une seconde vague d’escroqueries.

Sur internet, restez vigilant

Sur internet, il est facile pour une personne de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Il est donc vital de rester attentif et de ne pas prendre toutes les informations pour vraies. Les personnes malintentionnées savent créer et profiter des occasions qui se présentent à elles.
Ne suivez pas un comportement que vous n’auriez pas dans la vie réelle.
Le soutien des proches est aussi très important pour la victime.

Pour continuer sur le sujet :

Les explications de la porte-parole de la Police cantonale vaudoise à l’émission On en parle de la 1ère

Le sujet traité par la Prévention Suisse de la Criminalité

Sujets en lien