Sécurité à vélo

Accueil - Prévention routière - Sécurité à vélo

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une bicyclette ? C’est bien. Vous respectez les règles de la circulation à vélo ? C’est encore mieux !

S’inscrire à la newsletter

Règles générales

Un cycliste est un conducteur au sens de la législation suisse. C’est pourquoi il est tenu de respecter l’entier des règles de la circulation routière (priorités, marquages, signalisation, état physique, etc.). Le respect de ces règles permettra de diminuer le nombre d’accidents.

Itinéraires balisés

Il est interdit d’emprunter des chemins qui ne se prêtent pas ou ne sont manifestement pas destinés aux cyclistes. L’utilisation des chemins de randonnée pédestre par des vététistes est interdite, sauf autorisation expresse ou si le chemin est carrossable. Par carrossable, il faut entendre un itinéraire permettant la circulation des véhicules à essieux. Sur de tels parcours, le piéton reste prioritaire. Lorsque la sécurité l’exige, les cyclistes sont tenus d’avertir les marcheurs et, au besoin, de s’arrêter.

Le fair-play est de mise. Il est vivement conseillé d’utiliser les itinéraires dédiés aux cyclistes ou aux vélos tout-terrain. Rappelons que l’utilisation d’un cycle en dehors des routes, chemins ou sentiers non carrossables en forêt est proscrite.

Bandes ou pistes cyclables

Les cyclistes ont l’obligation d’utiliser les pistes ou les bandes cyclables et doivent circuler sur la partie droite de celles-ci. Pour rappel, les bandes cyclables sont généralement délimitées par une ligne jaune discontinue, tracée en bordure de route. Quant aux pistes cyclables, elles sont séparées de la chaussée et signalées comme telles.

Distance de sécurité

Lorsque plusieurs cyclistes circulent à la file, il est primordial de conserver une distance suffisante. Ceci permettra de réagir lorsque le cycliste qui précède est contraint de freiner ou d’effectuer une manœuvre quelconque. La distance de freinage s’allonge sur une chaussée mouillée.

Circulation de front

En règle générale, la circulation de front n’est pas autorisée. Toutefois, si aucun usager n’est gêné, la circulation de front (au nombre de deux au maximum) est autorisée :

  • lorsque plus de 10 cyclistes roulent sous conduite et en formation.
  • lorsque la circulation des cycles est dense.
  • sur les pistes cyclables et les chemins de randonnée pour cyclistes indiqués sur les routes secondaires.
  • dans les zones de rencontre (zones 20 km/h).

Casque de vélo

En Suisse, les cyclistes, adultes et enfants, ainsi que les conducteurs de e-bikes lents (vélos électriques avec assistance au pédalage jusqu’à 25 km/h), ne sont pas tenus d’être coiffés d’un casque de sécurité. Néanmoins, les avantages de porter un tel dispositif de sécurité ne sont plus à prouver. En cas d’accident, le risque de blessure à la tête est ainsi divisé par deux.

Si un cycliste décide de porter un casque, il doit s’assurer que sa taille et sa forme lui conviennent et ajuster correctement les sangles de serrage. Celui-ci doit être positionné droit sur sa tête afin de le protéger de manière optimale.

À ce propos, il est à noter que, sporadiquement, la Police cantonale vaudoise peut remettre des casques ainsi que de l’éclairage de qualité dans le cadre d’actions de prévention routière en rue, ceci dans la limite des stocks disponibles.

A télécharger

Sujets connexes