Utilisation d’engins électriques et non-électriques

Les engins électriques et non-électriques, tels que les e-bikes, segways, e-trottinettes mais aussi les e-karts, e-skateboards, overboards, monoroues ou encore les trottinettes, skateboards et rollers fleurissent sur nos routes. Mais où et comment circuler correctement ?

Maniables, souvent légers et écologiques, les engins électriques et non-électriques ne nécessitent pas de place de parc et permettent de gagner du temps. D’où leur succès grandissant auprès des personnes soucieuses d’optimiser leurs transports quotidiens. On les emmène partout avec soi mais, attention, l’usage de ces engins est réglementé et non sans risques. Voici un petit tour d’horizon.

Vélos électriques, gyropodes et trottinettes électriques

Vélos électriques (e-bikes)

Un vélo électrique (e-bike) représente un vélo équipé d’un moteur qui démarre au pédalage et assiste le cycliste. Cela permet d’atteindre des vitesses élevées avec peu d’effort ou d’attaquer une montée facilement. Il y a deux catégories de vélos électriques : les « 45 km/h » et les « 25 km/h ».

Caractéristiques des vélos électriques 45 km/h

  • Vitesse max. avec assistance au pédalage : 45 km/h
  • Puissance moteur : max. 1.0 kW
  • Plaque : nécessaire
  • Âge minimum : 14 ans
  • Permis : catégorie M (cyclomoteur)
  • Casque : obligatoire
  • Piste cyclable : obligatoire (si existante)
  • Autorisé sur route (publique) : oui
  • Autorisé sur trottoir : non
  • Même règles que vélo : oui

Caractéristiques des vélos électriques 25 km/h

  • Vitesse max. avec assistance au pédalage : 25 km/h
  • Puissance moteur : max. 0.5 kW
  • Plaque : pas nécessaire
  • Âge minimum : 14 ans
  • Permis :
    • Entre 14 et 16 ans : catégorie M (cyclomoteur)
    • Dès 16 ans : pas de permis
  • Casque : pas obligatoire mais conseillé
  • Piste cyclable : obligatoire (si existante)
  • Autorisé sur route (publique) : oui
  • Autorisé sur trottoir : non
  • Mêmes règles que vélo : oui

Gyropode (segway)

Un gyropode (segway) est composé de deux grosses roues, d’une plateforme pour poser ses pieds et d’un guidon. Le principe consiste à pencher son corps en avant pour avancer et en arrière pour freiner.

Caractéristiques des gyropodes

  • Vitesse max. : 20 km/h
  • Puissance moteur : max. 2.0 kW
  • Plaque : nécessaire
  • Âge minimum : 14 ans
  • Permis :
    • Entre 14 et 16 ans : catégorie M (cyclomoteur) ou G
    • Dès 16 ans : pas de permis
  • Casque : pas obligatoire mais conseillé
  • Piste cyclable : obligatoire (si existante)
  • Autorisé sur route (publique) : oui
  • Autorisé sur trottoir : non
  • Mêmes règles que vélo : oui

Trottinette électrique (e-trottinette)

Une trottinette électrique (e-trottinette) constitue un objet composé d’une planche portée par deux ou trois roues et d’un guidon. Elle fonctionne grâce à l’énergie électrique.

Caractéristiques des trottinettes électriques

  • Vitesse max. : 20 km/h
  • Puissance moteur : max. 0.5 kW
  • Plaque : pas nécessaire
  • Âge minimum : 14 ans
  • Permis :
    • Entre 14 et 16 ans : catégorie M (cyclomoteur)
    • Dès 16 ans : pas de permis
  • Casque : pas obligatoire mais conseillé
  • Piste cyclable : obligatoire (si existante)
  • Autorisé sur route (publique) : oui
  • Autorisé sur trottoir : non
  • Mêmes règles que vélo : oui

Retour

Kart électrique, skateboard électrique, overboard et monoroue

Kart électrique (e-kart)

Un kart électrique (e-kart) représente un petit véhicule automobile sans carrosserie, ni boîte de vitesse, ni suspension. Il fonctionne grâce à l’énergie électrique.

Source : Touring Club Suisse

Skateboard électrique (e-skateboard)

Un skateboard électrique (e-skateboard) constitue un objet composé d’une planche sous laquelle sont fixés deux essieux maintenant chacun deux roues. Il fonctionne grâce à l’énergie électrique.

Source : Touring Club Suisse

Overboard (smartwheel)

Un overboard (smartwheel) est composé de deux petites plateformes entre deux roues. Il fonctionne d’après le même principe d’utilisation que le segway : il faut se pencher en avant pour accélérer et en arrière pour freiner.

Source : Touring Club Suisse

Monoroue (monocyle ou wheel)

Une monoroue (monocyle ou wheel) est constituée d’une seule roue et deux repose-pieds rétractables de chaque côté. On retrouve le principe d’inclinaison du corps pour accélérer ou freiner.

Source : Touring Club Suisse

Retour

Caractéristiques des karts électriques, skateboards électriques, overboards et monoroues

  • Casque : pas obligatoire mais conseillé
  • Usage uniquement permis sur terrain privé (surface réservée à un usage privé en faveur d’un nombre limité d’usagers)

Trottinettes, skateboards et rollers

Trottinette

Une trottinette représente un objet composé d’une planche portée par deux ou trois roues et d’un guidon.

Skateboard

Un skateboard constitue un objet composé d’une planche sous laquelle sont fixés deux essieux maintenant chacun deux roues.

Rollers

Des rollers représentent une variété de patins à roulettes, composés d’une platine munie de quatre roues et fixée à une chaussure spéciale. On distingue les rollers en ligne (ou rollers in line), dont les quatre roulettes sont alignées à l’instar de la lame du patin à glace, et les quads, dont les roulettes sont disposées deux à deux à l’extrémité de deux essieux.

Caractéristiques des trottinettes, skateboards et rollers

  • Plaque : pas nécessaire
  • Casque : pas obligatoire mais conseillé
  • Trottoir : obligation de rouler sur le trottoir, s’il existe, mais avec les égards nécessaires envers les piétons. Autorisés également sur les chemins piétonniers et dans les zones piétonnes.
  • Piste cyclable : obligation de rouler sur la piste cyclable s’il n’y a pas de trottoir.
  • Route publique : autorisés partiellement, notamment dans les zones 20 (zones de rencontre) et les zones 30. En l’absence de trottoir, il faut emprunter les chemins piétonniers ou les pistes cyclables. Il est aussi possible de circuler sur des routes secondaires à faible trafic.

Retour

Conseils généraux pour l’utilisation des engins électriques et non-électriques

  • Afin de bien maîtriser votre engin, entraînez-vous sur un terrain privé avant de vous lancer dans la circulation. Si besoin, faites-vous expliquer son maniement par un professionnel.
  • N’empruntez que les voies sur lesquelles vous êtes autorisés à circuler.
  • Si vous êtes autorisé à circuler sur les trottoirs et dans les zones piétonnes, veillez à respecter les piétons.
  • Suivez toujours les règles de circulation, notamment aux endroits dits sensibles (feux, giratoires, intersections, passages piétons, etc.).
  • Portez un casque ainsi que des accessoires de protection (coudières, genouillères, etc.).
  • Soyez bien visible (portez des vêtements clairs par beau temps et des vêtements ou accessoires rétro-réfléchissants en hiver, par temps de pluie ou en cas d’obscurité).

Retour