Paddle sans risques

Accueil - Sécurité & loisirs - Paddle sans risques

Pratiquer le Paddle sans risque ne peut se faire qu’avec une bonne préparation et dans le respect des règles de navigation.

S’inscrire à la newsletter

Un danger bien réel

Paddle

De prime abord, la pratique du paddle ne semble pas dangereuse. Pourtant, il est indispensable de garder à l’esprit que ce sport se pratique dans un environnement hostile à l’homme. En milieu aquatique, le danger est bien réel. Plusieurs personnes ont déjà été victimes d’accidents qui leur ont parfois coûté la vie.

Matériel nécessaire

Si vous envisagez d’acquérir ou de louer un paddle, sachez que vous devrez investir dans du matériel annexe. Cette activité se pratique debout avec une sangle de sécurité (leash), qui empêche votre planche de s’éloigner en cas de chute. Elle peut également s’avérer cruciale en cas de malaise, car elle maintient la personne proche du niveau de la surface et facilite de fait le travail des secours. Pour aller en paddle, il est également vivement recommandé de porter un gilet de sauvetage ou d’une aide à la flottaison. Celui-ci n’est pas obligatoire à moins de 300 m du bord, mais il est absolument indispensable pour les personnes qui ne savent pas nager. Il constitue une sécurité élémentaire qui pourra vous sauver la vie en cas de problème.

Préparation

Lors des préparatifs, tenez compte des conditions météo. Celles-ci peuvent vous projeter dans des situations périlleuses et faire ainsi virer votre sortie en cauchemar. Le risque d’orage et un vent prononcé doivent impérativement vous faire renoncer à prendre le large. Les gyrophares actifs dans les ports indiquent lorsque les sorties sur le lac sont proscrites pour les bateaux. Il est évident que si le danger est réel pour les embarcations, il l’est d’autant plus pour les paddles. Avant d’évoluer sur un plan d’eau, renseignez-vous sur la législation en vigueur afin de ne pas entraver la navigation ou vous rendre dans des endroits interdits (comme par exemple la zone des Grangettes sur le Léman). La brigade du lac de la Police cantonale vaudoise veille et contrôle que les zones interdites à la navigation (réserves naturelles et zones de baignade délimitées par les bouées jaunes) soient respectées et que l’équipement soit adapté.

Si le mauvais temps peut être dangereux, il en va de même pour le soleil. Une exposition prolongée sans protection peut causer des coups de chaleur, voire des malaises. De plus, un choc thermique lors d’une chute peut induire une hydrocution. À cet égard, le port d’une combinaison est vivement conseillé. Emportez toujours avec vous un couvre-chef, des lunettes ainsi que de la crème solaire pour vous protéger. Prenez également de quoi vous hydrater en suffisance.

Finalement, nous vous conseillons de prendre un téléphone portable avec vous afin de pouvoir communiquer avec les secours en cas de problème. Vous pouvez le transporter dans une sacoche étanche, arrimée au paddle.

Règles à respecter

Considéré par la loi comme un « bateau à pagaie », le Stand Up Paddle (SUP) doit se soumettre à la législation relative et respecter les règles de la navigation.

Les bateaux non soumis à l’obligation d’immatriculation et qui mesurent moins de quatre mètres de longueur tels que les engins de plage, comme : les matelas gonflables, les canots pneumatiques, les planches à pagaie (stand-up paddle), les bateaux à pagaies, les bateaux de compétition à l’aviron ou les planches de surf doivent porter le nom et l’adresse du détenteur. Il est également recommandé d’indiquer un numéro de téléphone. Cette réglementation contribue à sauver des vies. En effet, lorsque l’on trouve un canot pneumatique inoccupé, l’adresse permet de savoir rapidement si l’embarcation est signalée comme perdue ou si le propriétaire est potentiellement porté disparu ou en danger.

Nos conseils

  • Munissez-vous de tout le matériel conseillé pour pratiquer le paddle, à savoir une sangle de sécurité « leash », un gilet de sauvetage, une pagaie ainsi qu’une combinaison.
  • Si vous possédez votre propre planche, inscrivez-y vos coordonnées à l’aide d’un stylo indélébile.
  • Avant de partir, surveillez la météo et évitez de sortir en paddle sur un lac agité. Partez toujours contre le vent pour que le retour soit plus facile.
  • Protégez-vous contre le soleil (lunettes et couvre-chef) et prenez de quoi vous hydrater en suffisance.
  • Munissez-vous d’un moyen de communication que vous placerez dans un sac étanche.
  • Soyez attentifs et respectez la signalisation ainsi que les zones naturelles protégées.

Pour en savoir plus

Bonnes pratiques en Paddle

Stand-up Paddle – Bureau de prévention des accidents (BPA)

Sujets connexes