Incivilités

Les incivilités représentent des actes récurrents, à priori anodins, mais qui pourtant dégradent parcs, villages et villes, et pèsent sur le quotidien et le bien-être de chacun.

En quoi consistent les incivilités ?

Littering

Du simple agacement à la peur, les incivilités sont interprétées différemment selon les lieux et les personnes, mais génèrent indéniablement de l’insécurité. Nuisances sonores, littering (fait de jeter sauvagement et n’importe où des déchets), vandalisme ou dommages à la propriété constituent autant d’actes qui installent un climat délétère par une sensation de « zone de non-droit ».

Quel est le rôle de la police face à ces agissements ?

Le travail de la police comprend la prévention et la répression. Il s’agit de concilier les intérêts collectifs et ceux des individus. La prévention vise à améliorer le bien-vivre ensemble, la qualité de vie des citoyens et à renforcer leur sécurité objective et subjective. Patrouilles de proximité et aménagement du territoire contribuent à empêcher les actes d’incivilités. Et si ce n’est pas suffisant, les bases légales permettent de les réprimer.

Les incivilités détériorent le quotidien de la population. Plusieurs chercheurs ont établi au travers de leurs études qu’un lieu dégradé entraine toujours plus de déprédations. Limiter les incivilités, par exemple le jet des déchets sauvages, permet de rendre les rues plus accueillantes et le quotidien de chacun plus agréable.

Incivilités et lois

Le terme « incivilités » englobe beaucoup de comportements. Ils ne sont pas nécessairement réprimés par la loi, mais détériorent la qualité de vie et engendrent de la gêne ainsi que des inquiétudes.

Règlements généraux de police

Édictés par les communes, les règlements généraux de police représentent l’outil dont elles disposent pour assurer l’ordre et la sécurité publics.

Code pénal

Au niveau fédéral, le Code pénal détermine les crimes et les délits. Il définit également la réaction de la société face à ces comportements. En matière d’incivilités, l’art. 144 CP (dommages à la propriété) régit les actes de vandalisme. Il traite des dommages à la propriété qui impliquent une détérioration de biens publics ou privés (tags non autorisés, feux de poubelle, …).

Trois conseils pratiques

  1. Adoptez des petits gestes pour améliorer votre quotidien et votre environnement. Par exemple, ne jetez pas vos déchets n’importe où. Si vous voyez un déchet dans la rue, ramassez-le.
  2. Investissez vos lieux de vie. Que ce soit votre lieu de travail ou votre quartier d’habitation, ils participent à votre bien-être et à votre quotidien, d’où l’importance de s’y sentir bien. Échangez avec vos voisins, participez à la vie du quartier et rendez vos rues plus accueillantes.
  3. N’intervenez jamais personnellement si vous êtes témoin, mais communiquez vos observations à la police. Plusieurs études s’accordent sur l’effet dissuasif des normes sociales et du regard d’autrui, alors ne détournez pas les yeux.

Pour en savoir plus

Informations de la Confédération suisse sur le littering