Escroqueries sur internet

Accueil - Cybercriminalité - Escroqueries sur internet
L’escroquerie en ligne est un phénomène de prédation de masse. Mais comment s’en protéger ?

S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

Escroquerie sur internetUne criminalité en pleine expansion

Le nombre d’escroqueries sur internet ne cesse d’augmenter avec des techniques de plus en plus abouties. Au sein de la Police cantonale vaudoise, la Division traces informatiques est en charge de la lutte contre ces nouveaux modes opératoires. Des ingénieurs appuient les inspecteurs pour l’analyse des données sur les ordinateurs et smartphones saisis. Ils fournissent un appui technique et traitent les traces numériques lors de fraudes en ligne.

Comment éviter les arnaques en ligne ?

Pour Alain Volery, chef de la Division traces informatiques de la Police cantonale vaudoise, “il faut faire preuve de bon sens et de discernement et ne jamais agir dans la précipitation.”

Quelques geste simples permettent de diminuer les risques :

  • Ne divulguez jamais vos mots de passe, identifiants et coordonnées suite à une demande par e-mail, courrier ou appel téléphonique.
  • Méfiez-vous des demandes par e-mail ou par téléphone de changement de mots de passe, données e-banking ou personnelles.
  • Soyez prudents lorsque vous recevez un e-mail avec un lien difficilement identifiable, même si l’expéditeur semble sûr.
  • Installez des antivirus et pare-feux sur vos ordinateurs et smartphones et maintenez-les à jour.
  • Choisissez un mot de passe élaboré, ce qui permet de vous protéger contre certaines attaques.
  • Si vous soupçonnez quelqu’un d’être en possession de vos données bancaires ou de carte de crédit, contactez immédiatement votre banque et/ou l’émetteur de cartes.
  • Contactez votre banque si un message d’indisponibilité momentanée apparait après que vous ayez donné vos informations d’identification sur votre e-banking.
  • En cas de préjudice financier, vous avez aussi la possibilité de porter plainte auprès de votre police cantonale.

Divers types d’arnaque en ligne

Le phishing

Pour accéder à des données confidentielles, les escrocs contactent leurs victimes par le biais d’une fausse adresse de messagerie en prétendant appartenir à des fournisseurs de services connus. Les destinataires sont invités à modifier leur compte à l’aide d’un lien qui les dirige vers un site falsifié très proche du véritable site (commerce en ligne, réservation de voyages, etc.). Par ce biais, les escrocs récupèrent les données des usagers.

L’arnaque au logement

Ce type d’escroquerie consiste à diffuser une annonce d’un bien immobilier, souvent trop belle pour être vraie, et à demander un versement en assurant qu’à la réception de celui-ci, les clefs du logement seront délivrées. En réalité, les objets immobiliers proposés sont plus onéreux, voire inexistants. Soyez vigilants et méfiez-vous des annonces qui ne correspondent pas au marché du logement.

L’arnaque sentimentale

Les escrocs jouent sur la crédulité des personnes en quête de rencontres sur le Net. La victime échange avec une personne qu’elle croit sincère. Or, il s’agit souvent d’un faux profil attrayant. Après avoir créé des liens d’ordre affectif, l’escroc fait croire qu’il a des problèmes et demande une aide financière à sa victime. Faites preuve de bon sens et anticipez les dangers.