Compétences médiatiques chez les enfants

Dès leur plus jeune âge, les enfants développent rapidement un intérêt durable pour les smartphones, tablettes et ordinateurs portables de leurs parents. Comment faire alors pour protéger votre enfant des dangers du monde virtuel ?

1) Soyez conscient que manipuler un appareil avec dextérité ne rime pas forcément avec compétence médiatique

En quelques clics, des enfants qui ne savent pas (du tout) lire trouvent le moyen d’arriver sur internet. En tant qu’adultes, nous sommes surpris par leur façon de se lancer sans hésiter et, très vite, de manipuler avec dextérité smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Il s’agit toutefois d’une impression trompeuse car la compétence médiatique ne saurait se résumer à la maîtrise de tel ou tel appareil.

2) Gardez-vous d’élever votre enfant sans internet et sans médias

Internet et les appareils qui y sont connectés font partie de notre quotidien. Ne cédez pas à la facilité en refusant catégoriquement à votre enfant l’accès à la Toile. Assumez votre responsabilité et aidez-le à se familiariser pas à pas avec les appareils connectés à internet et avec les médias. Ainsi accompagné, votre enfant ne se retrouvera pas un jour plongé sans crier gare dans un monde virtuel où il pourrait se retrouver victime de criminalité.

3) Parlez avec votre enfant d’internet

Votre enfant sera mieux armé pour consulter internet si vous l’avez accompagné pas à pas et lui avez parlé, en tenant compte de son âge, des dangers qu’il pourrait y rencontrer. Servez-vous à cette fin de la brochure « Il était une fois… Internet » de Prévention suisse de la Criminalité (PSC) et emmenez votre chérubin dans un monde enchanté de contes. De manière amusante et humoristique, les cinq contes modernes de cette brochure abordent les cinq principales problématiques liées à internet : la cyberdépendance, la pédocriminalité, le cyberharcèlement, le shopping en ligne et les abonnements-pièges, sans oublier la protection des données.

Lisez ces histoires illustrées à votre enfant ou écoutez-les avec lui sous forme audio. Les paragraphes intitulés « Et la morale de cette histoire ? » vous expliqueront les enjeux de chaque problématique et vous donneront des conseils de comportement.

4) Acquérir une compétence médiatique demande de l’entraînement

Transmettre à son enfant une compétence médiatique représente une tâche de longue haleine qui va au-delà de la lecture de ces cinq contes et de la discussion sur les sujets abordés. Si vous souhaitez favoriser chez votre enfant une maîtrise fondée sur la conscience et la connaissance des dangers inhérents à internet, vous devez prendre le temps de vous y intéresser vous-même. Par ailleurs, efforcez-vous de mettre vos connaissances à jour.

Si cette tâche est trop ardue pour vous, compensez vos lacunes en vous informant auprès de votre cercle de connaissances. Vous trouverez certainement des parents très compétents en matière de médias qui vous renseigneront sur les dernières nouveautés. Parlez-en ensuite avec votre enfant.

5) Pour les cas d’urgence, il existe de l’aide professionnelle

Si, malgré tous les efforts que vous avez déployés, un incident survient, gardez votre calme. Selon la nature de celui-ci et son degré de gravité, adressez-vous soit à l’enseignant titulaire de la classe, soit à votre police.

Source : Prévention suisse de la Criminalité