Fraudes à l’investissement

Accueil - Cybercriminalité - Fraudes à l’investissement

Gagner beaucoup d’argent en très peu de temps est alléchant, mais attention
tout de même aux nombreuses arnaques !

S’inscrire à la newsletter

De quoi s’agit-il ?

Arnaque boiler room

Certains placements financiers permettent de gagner beaucoup d’argent et de manière très rapide. Un des derniers exemples en date concerne les cryptomonnaies dont la valeur de certaines d’entre elles a pris l’ascenseur, offrant ainsi des retours sur investissement très importants. Les escrocs profitent de cette situation en promettant aux investisseur·euse·s des gains importants en peu de temps. Souvent, iels se font passer pour des prestataires de services financiers.

Des plateformes attrayantes

Pour atteindre les victimes potentielles, les escrocs utilisent la publicité en ligne mais aussi les réseaux sociaux ou encore les sites ou applications de rencontre comme Tinder par exemple. Parfois, il arrive également que les auteur·e·s contactent leurs cibles directement par email ou téléphone. Leur but est, dans un premier temps, d’éveiller leur intérêt et faire en sorte qu’elles s’inscrivent sur l’une de ces plateformes en ligne. Il faut préciser que ces sites sont d’apparence très sérieuse. Ils contiennent même parfois des témoignages de personnes qui se disent très satisfaites mais qui sont bien évidemment faux. De plus, ces sites sont optimisés pour le référencement. Cela veut dire qu’ils figurent parmi les premiers résultats lors d’une recherche sur un moteur de recherche, ce qui renforce d’autant plus leur crédibilité.

Des courtier·e·s aux petits soins

Une fois inscrite sur l’un de ces sites, la cible reçoit un appel de la part de l’un·e de ces escrocs qui se fera passer pour un·e courtier·e l’aidant à faire ses premiers pas sur la plateforme. Cette personne ne va pas lui demander d’investir de grosses sommes d’argent d’emblée car elle sait, qu’à ce stade, elle est encore hésitante. En effet, elle va plutôt lui conseiller de placer des petites sommes de l’ordre de 250.- ou 500.- afin qu’elle puisse voir comment cela fonctionne. La victime aura ensuite accès à son compte et va vite remarquer que son placement augmente périodiquement, pour son plus grand bonheur. Ainsi, le but des escrocs est atteint puisqu’iels réussissent de cette manière à lui faire investir davantage.

Les escrocs maintiennent un contact très régulier avec les victimes pouvant aller jusqu’à un appel quotidien. De cette manière, iels font croire en un conseil personnalisé. Toutefois, en réalité, iels parviennent à mettre une certaine pression, parfois sans même que la victime ne s’en rende compte. Ainsi, elle réalise des investissements toujours plus importants.

Une bien mauvaise surprise

Tout semble donc fonctionner à merveille jusqu’au jour où la victime décide de prélever son argent et se rend compte que ce n’est pas possible. A ce moment-là, les escrocs vont avancer toutes sortes d’excuses telles qu’un crash inattendu par exemple. C’est généralement à ce stade que les victimes comprennent qu’il s’agit d’une escroquerie et qu’il sera difficile de récupérer l’argent investi. Il arrive que les escrocs leur donnent la possibilité de récupérer leur argent, mais en échange de frais supplémentaires.

Fraudes de type « boiler room »

Certaines fraudes à l’investissement sont également connues sous le nom d’arnaques de type « boiler room ». Dans ce cas, les escrocs contactent des consommateurs, souvent par téléphone, pour leur proposer d’acheter des actions ou d’autres produits financiers. Même si les « boiler rooms » se présentent comme des prestataires de services agréés disposant d’un site internet et de formulaires d’aspect professionnel, il s’agit d’une fraude et les services proposés sont fictifs ou sans valeur.

Tout comme les autres fraudes à l’investissement, la victime est appâtée au moyen d’un premier investissement, d’un montant limité, qui s’avère très vite rentable. Par la suite, il lui est demandé d’investir chaque fois davantage. Contrairement à la mise de départ, les nouveaux investissements sont déficitaires et/ou lorsque qu’il souhaite récupérer son argent, cela s’avère impossible sans versements complémentaires.

Les escrocs n’hésitent pas à mettre leur cible sous forte pression, la poussant à verser toujours plus d’argent (d’où l’appellation anglaise de « boiler room »). Au final, elle ne réussit jamais à récupérer les montants investis.

Conseils avant de se lancer dans de nouveaux investissements

  • Méfiez-vous des personnes qui vous contactent pour vous faire ce genre d’offres alléchantes sans que vous ne les ayez sollicitées
  • Méfiez-vous des promesses de rendements élevés et rapides
  • Vérifiez que votre interlocuteur·rice ait une autorisation auprès de la FINMA
  • Vérifiez qu’iel ne figure pas dans la liste noire de la FINMA ou d’un autre organisme de régulation (https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/proteger-son-epargne/listes-noires-et-mises-en-garde; https://www.fca.org.uk/scamsmart/warning-list)
  • Vérifiez toujours l’identité de la société qui vous offre des services financiers (dénomination sociale, siège social, etc.)
  • Ne cédez pas à la pression pour prendre des décisions rapides
  • Méfiez-vous si le remboursement de vos gains requiert un versement supplémentaire, il s’agit probablement d’une arnaque
  • En cas d’arnaque, signalez le cas à la FINMA grâce au formulaire adéquat

Si vous êtes victime de ce type de fraude

  • Informez immédiatement votre banque afin qu’elle puisse, si possible, bloquer la transaction
  • Informez immédiatement la police et déposez plainte

Liste des sites frauduleux connus

Sources

Prévention Suisse de la Criminalité PSC

Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers FINMA

Pour aller plus loin

 

 

Rendements de rêve ? Gare au réveil ! – Brochure PSC

 

 

Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers FINMA

 

 

Sujets connexes