Conduite en automne

Accueil - Prévention routière - Conduite en automne

Si l’automne prend parfois des allures de carte postale, cette saison laisse aussi place à une modification de la luminosité, l’arrivée de la pluie, du brouillard et du froid, sans oublier les feuilles mortes et une activité accrue d’animaux sauvages.

S’inscrire à la newsletter

Modification de la luminosité

En automne, le soleil est rasant en fin de journée lorsqu’il décline à l’horizon. Sa puissante lumière a tendance à gêner le conducteur qui focalise son regard sur la route, à courte distance. Dès lors, il lui est plus délicat de contrôler des éléments éloignés ou survenant sur la gauche ou la droite de son champ de vision. Il est donc recommandé de porter des lunettes de soleil pour éviter d’être aveuglé, de faire usage du pare-soleil et d’adapter son allure.

Comme l’environnement de la ville est fait d’un grand nombre d’obstacles et d’une forte densité d’usagers de la route, il faut redoubler de vigilance dans ce cadre. Il est aussi nécessaire de faire très attention hors des localités, où le soleil rasant est plus puissant.

Pluie

Les pluies d’automne peuvent être fortes et dangereuses. Cela diminue l’adhérence des pneus. Cela risque d’augmenter les distances de freinage ou d’entraîner de l’aquaplanage. Il est donc vital de bien respecter les distances de sécurité pour prévenir tout accident. La pluie peut aussi obstruer votre visibilité et donc gêner votre capacité de réaction. Ralentissez si vous voyez des flaques d’eau et faites bien attention à l’état de la route. Enclenchez les feux de croisement de votre véhicule en cas de pluie, même si elle est fine.

Brouillard

L’automne entraîne aussi une longue période de brumes et de rosées. Le matin, prenez soin d’allumer vos phares en cas de brouillard, de brume ou de pluie. En effet, l’utilisation diurne des feux de circulation (position automatique !) n’est pas suffisante en cas de mauvaise visibilité. Ce phénomène survient dans les plaines et autour des montagnes, des forêts ou des lacs. Si la brume est très dense et que la visibilité est très réduite, n’hésitez pas à utiliser les feux de brouillard avant et/ou arrière pour votre sécurité et celle des autres conducteurs. N’oubliez par contre pas de les éteindre dès que vous apercevez le véhicule qui vous précède ou celui qui vous suit, ceci pour ne pas les gêner.

Feuilles mortes

Alors que les grands axes fréquentés sont en général dégagés avec peu de risques, le trafic chassant les feuilles, le réseau secondaire est, lui, plus exposé au phénomène. Sans nul doute, vous devez être le plus prudent lors de la traversée d’une zone boisée. Par contre, la traversée d’un axe ou d’une simple rue bordée d’arbres nécessite aussi certaines précautions. Faites aussi attention à l’accumulation possible de feuilles mortes dans les virages, une zone où l’adhérence des pneus est vitale.

Même si la route est sèche, après une période de pluie, cette couche de feuilles conserve l’humidité et réduit l’adhérence. En effet, une « pellicule mobile » se créée entre vos pneus et la route. Ce phénomène peut être accentué si ces feuilles mortes stagnent depuis plusieurs jours. Car elles se dégradent et forment une sorte de « bouillie » glissante qui s’introduit dans la sculpture du pneu. Adaptez donc votre vitesse à l’état de la chaussée !

Activité accrue d’animaux sauvages

Au cours de l’automne, les accidents dus au gibier sont courants au crépuscule. Les passages fréquents d’animaux sauvages sont indiqués par des panneaux de signalisation : réduisez votre vitesse. Si des animaux se trouvent sur la route, freinez, passez aux feux de croisement et klaxonnez s’il le faut. Ne faites pas d’embardée. S’il y a malgré tout collision, sécurisez le lieu de l’accident. Le conducteur doit tout de suite signaler un accident impliquant du gibier et commet une infraction s’il ne le fait pas. Appelez la police et attendez la venue des policiers ou du garde-chasse. Si l’animal est blessé, ne vous approchez pas de lui afin d’éviter de le stresser encore plus.

Conseils du TCS sur la conduite en toute sécurité en automne

Sujets en lien