Respect des distances de sécurité

Accueil - Prévention routière - Respect des distances de sécurité

Sur la route, gardez vos distances pour pouvoir vous arrêter sans risquer une collision.

S’inscrire à la newsletter

Que dit la loi ?

Selon l’art. 34 al. 4 de la LCR (Loi sur la circulation routière), les usager·e·s de la route doivent respecter des distances suffisantes envers tou·te·s les autres, que ce soit pour croiser, circuler de front, suite à un dépassement ou lorsque les véhicules roulent en file indienne. Cet article est d’ailleurs concordant avec l’art.12 al.1 OCR qui stipule plus précisément que la distance entre les deux véhicules doit être suffisante pour pouvoir s’arrêter en cas de freinage inattendu.

Qu’entend-t-on par distance de sécurité ?

C’est la distance nécessaire entre deux véhicules qui permet un arrêt sans collision. En d’autres termes, c’est la distance qu’un·e conducteur·rice doit conserver avec le véhicule qu’iel suit par rapport à la vitesse de son propre véhicule.

Comment calculer la distance de sécurité ?

Il existe deux manières simples d’estimer la bonne distance de sécurité :

1) Il est admis que la distance de sécurité correspond à la distance qui est parcourue en 2 secondes par votre véhicule. Il est donc possible de savoir si l’on est trop proche en prenant un repère au niveau du véhicule précédent et de compter 2 secondes. Si vous êtes vous-même au repère avant la fin du décompte, il faut ralentir.

2) Il existe aussi la règle dite du demi-compteur. Il suffit de diviser la vitesse affichée au compteur par deux. Cela donne une approximation de la distance de sécurité. Bien que ce calcul n’équivaille qu’à la distance parcourue en environ 1,8 secondes, il peut donner une indication utile au/à la conducteur·rice.

Bien entendu, personne ne transporte un mètre pour calculer et vérifier la distance de sécurité. Comme le dit l’adage, prudence est mère de sûreté : mieux vaut maintenir une plus grande distance que celle considérée comme suffisante. Sans parler du fait que ce type d’infraction est considérée comme grave et peut coûter très cher.

Sujets en lien