Patinage sur glace en toute confiance

Accueil - Sécurité & loisirs - Patinage sur glace en toute confiance

Activité hivernale par excellence, le patinage sur glace est une cause importante d’accidents durant cette saison.

S’inscrire à la newsletter

Un risque de chute sur la glace

Le Bureau de Prévention des Accidents (bpa) recommande le port du casque et propose des conseils aux amateurs de patinage sur glace afin qu’ils puissent partir du bon pied dans la nouvelle année.

Patiner sur un lac gelé, dans une patinoire voire dans une discothèque sur glace est une activité très prisée. Elle est bonne pour la santé car elle améliore la coordination et l’endurance, favorise la souplesse et renforce la musculature.

D’après une estimation du bpa, environ 3600 personnes, chaque année, en Suisse, se blessent en patinant. Cela au point de devoir faire appel à un médecin. Neuf blessés sur dix sont des hommes qui, dans la plupart des cas, chutent sur la glace. Les blessures sont le plus souvent des contusions aux genoux, poignets et coudes ainsi que des coupures, déchirures, fractures ou encore des commotions cérébrales.

350 blessés en moins grâce au casque

Environ 20% des blessures sont au niveau de la tête. Le fait de porter un casque réduit d’environ 50% le risque de blessures. Avec un casque sur la tête, ce serait donc quelque 350 personnes qui s’épargneraient des blessures et leurs conséquences.

Pour que l’après-midi de patinage reste un bon moment et ne se termine pas par une chute grave :

  • Faites bien aiguiser les lames de vos patins. Lacez correctement vos patins pour éviter de vous tordre la cheville.
  • Portez un casque (casque de sports de neige, de cycliste ou de skate), des gants résistants (risque de coupure) et éventuellement d’autres protections (protège-genoux et protège-poignets).
  • Echauffez-vous de façon ciblée. Faites des exercices de renforcement musculaire du tronc ainsi que des exercices de stabilisation des chevilles, des genoux et des hanches.
  • Enfants débutants : utilisez un dispositif d’aide à patiner tel que le «Pingo».
  • En cas de chute, lâchez votre partenaire.
  • N’allez sur des surfaces gelées que quand elles ont été déclarées accessibles par les autorités.

Source : bpa.ch

Sujets connexes