Cybercriminalité

Accueil - Cybercriminalité menu - Cybercriminalité
Internet occupe aujourd’hui une place de choix dans notre vie quotidienne car nous l’utilisons pour un très grand nombre de choses.

S'inscrire à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

CybercriminalitéDes dangers inédits

Mais au-delà de toutes les possibilités offertes, la toile nous expose aussi à de nouveaux dangers. D’innombrables logiciels malveillants cherchent constamment de nouveaux moyens de s’immiscer dans nos ordinateurs, smartphones ou tablettes, sur lesquels nous stockons toutes sortes de données personnelles (photos, lettres ou autres documents confidentiels).

Une cyberattaque réussie peut causer de graves préjudices, à vous et à vos dispositifs. Les cyberpirates sont en effet capables de modifier et de supprimer vos données, ou bien encore de détourner les informations que ces derniers contiennent.

Une cybercriminalité croissante

Ainsi, la cybercriminalité est en constante augmentation. Par exemple, avec le développement du commerce en ligne, les arnaques sur les sites de vente en ligne, les faux magasins en ligne et les pet scams se développent. De même, avec l’utilisation généralisée des téléphones portables, il est judicieux de sécuriser ceux-ci et de se montrer attentifs aux risques d’arnaques au SMS surtaxé.

Tout comme dans la « vraie vie », il faut donc se méfier sur internet. Les clips vidéo de la campagne nationale de prévention contre les cyberescroqueries 2019 – 2020 montrent ainsi qu’il ne doit pas y avoir de discordance en matière de prudence entre notre comportement dans le monde réel et celui sur la toile. Ces clips vidéo traitent plus particulièrement des escroqueries aux petites annonces, de la romance scam, du money muling et de la sextorsion.

En raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, le télétravail est encouragé. Il est donc d’autant plus important de sécuriser son activité professionnelle à domicile et de se montrer également vigilant envers les escrocs au « support Microsoft » qui sévissent. Pour des raisons d’hygiène, le paiement sans contact est à privilégier mais il nécessite toutefois quelques mesures de précaution. Enfin, comme certaines personnes disposent d’un peu plus de temps, elles peuvent se révéler plus vulnérables face aux risques liés au gaming.