Coronavirus et cybercriminalité

La situation que nous vivons en ce moment a fait apparaître des comportements déplacés de la part de certains internautes et une adaptation des pratiques délictueuses profitant de l’aspect anxiogène lié au coronavirus.

Cybercriminalité et coronavirus

Cela oblige à prendre des dispositions particulières en ligne en se montrant plus réactif face à ce nouveau phénomène.

Achat de produits médicaux en ligne

Il est important que chacun reste attentif aux annonces en ligne ou aux sites internet mettant en vente du matériel médical (par exemple masques, gants ou gel hydroalcoolique) ou des médicaments en lien avec la pandémie à des prix anormalement élevés. De plus, il peut s’agir de contrefaçons de produits médicaux qui ne présentent aucune certification et peuvent constituer un danger. Enfin, il n’existe à ce jour aucun produit « miracle » permettant de renforcer le système immunitaire, voire de guérir du coronavirus.

Conseils en matière d’achat de produits médicaux en ligne

  • Fournissez-vous en matériel médical ou en médicaments uniquement auprès de pharmacies ou de points de vente en ligne recommandés par vos pharmaciens.
  • Évitez tout achat de produits médicaux à des particuliers.
  • Pour les petites annonces, signalez l’annonce auprès du site internet sur lequel vous l’avez découverte.
  • Sur le Marketplace de Facebook, signalez l’utilisateur indélicat via le réseau social.

Piratage, logiciels malveillants et phishing

Actuellement, diverses adresses internet apparaissent en relation avec le coronavirus. Celles-ci n’ont aucun caractère officiel et ont probablement été créés à des fins frauduleuses. Par ailleurs, de nombreux sites internet profitent d’installer des logiciels malveillants sur vos ordinateurs ou vos smartphones sous prétexte d’installer des cartes géographiques interactives liées à l’évolution de la pandémie. De plus, des personnes reçoivent des e-mails émanant soi-disant d’institutions (par exemple l’OFSP) ou d’entreprises visant à leur faire télécharger un logiciel malveillant ou à donner des informations sensibles (phishing).

Conseils pour éviter le piratage, l’installation de logiciels malveillants et le phishing

  • N’installez pas de programme ou d’application sur votre ordinateur ou votre smartphone sans vous être assuré de son utilité et de sa provenance.
  • Ne cliquez pas sur les liens contenus dans des e-mails vous invitant à transmettre des informations confidentielles. Personne ne doit vous demander de mots de passe ou de codes de confirmation par e-mail, message ou téléphone, même en période de télétravail.

Généralement, si vous constatez ce type de comportement suspect

Liens officiels dans le cadre de la pandémie

En lire plus…