Cambriolages en entreprise

Accueil - Entreprises - Cambriolages en entreprise

Les entreprises peuvent attirer la convoitise des cambrioleurs, ceci tout comme les habitations.

S’inscrire à la newsletter

Un phénomène de grande ampleur

En 2019, 7915 vols par effraction ont été commis en Suisse. Les cambrioleurs s’attaquent aux habitations plutôt la journée. Par contre, ils visent les locaux commerciaux surtout la nuit. Toutefois, il est important de préciser que la plupart des conseils valables pour les habitations le sont aussi pour les entreprises. Il existe de la sorte quelques éléments qui sont communs à tous les cambriolages :

  • Les cambrioleurs utilisent souvent des outils simples (comme un tournevis).
  • 60% d’entre eux abandonnent après 2 minutes d’essais.
  • C’est le niveau de sécurité des locaux qui dicte leur choix, et non leur caractère luxueux.

Quelles sont les cibles de choix ?

Que ce soit par effraction ou par introduction clandestine, les cambrioleurs choisissent leurs cibles de manière rapide. Les questions suivantes dirigent leur choix :

  • Les locaux semblent-ils inoccupés ?
  • Des points d’entrée sont-ils visibles pour d’éventuels badauds ?
  • Existe-t-il des signes qu’un système d’alarme est installé ?
  • Y a-t-il des signes de négligence ou d’usure sur le bâtiment ? Il peut s’agir de portes, fenêtres, serrures de mauvaise qualité, ouvertes ou nécessitant des réparations

Les cambrioleurs recherchent avant tout la facilité, la rapidité et la discrétion. De même, les possibilités de fuite (transports publics, grands axes, voies de communication) jouent un rôle important dans le choix des locaux.

Ainsi, les conseils donnés cherchent à dissuader les cambrioleurs en agissant sur les aspects déjà cités. L’objectif est de décourager le cambrioleur et de le dissuader d’agir. Malgré tout, le risque zéro n’existe pas.

Hiérarchiser les moyens de protection

Il existe trois échelons de protection contre les cambriolages. Ces échelons vont du plus simple au plus complexe.

1) Mesures organisationnelles

Il s’agit des mesures les plus simples et les moins chères. Elles représentent un nombre de comportements basiques que vos collaborateurs et vous devez adopter pour limiter les risques de cambriolage. Cela va du simple fait de verrouiller les portes et accès, à celui de faire vider votre boîte aux lettres pendant les vacances.

2) Mesures mécaniques entravant l’accès aux locaux

Les cambrioleurs sont pressés par le temps et doivent agir en quelques minutes pour limiter les risques de se faire surprendre. S’ils constatent que plus de temps leur est nécessaire, ils renoncent tout simplement. Le but des mesures mécaniques n’est pas d’empêcher quiconque de rentrer mais bien de faire que cela prenne le plus de temps possible.

3) Mesures électroniques

Dans le canton de Vaud, les alarmes électroniques fonctionnent selon le système de la « levée du doute ». En d’autres termes, avant que la police n’intervienne, une personne (le locataire/propriétaire des lieux ou une centrale professionnelle) doit avoir vérifié que l’alerte est justifiée et qu’il ne s’agit pas, par exemple, d’une avarie.

L’analyse sécuritaire

Cette prestation a pour but de vous proposer des solutions pour améliorer la sécurité de votre entreprise avec la correction d’éventuelles lacunes. Elle consiste en la visite d’un policier spécialisé qui évalue la situation sécuritaire des locaux.

Ce service est gratuit. De plus, il est accessible aux entreprises comme aux privés. Malgré la situation sanitaire et son impact sur les activités économiques, pas moins de 117 analyses ont été effectuées dans le canton de Vaud en 2020.

Vous souhaitez avoir des informations ou prendre un rendez-vous avec nos spécialistes ? Prenez contact avec les chargés de prévention criminalité de votre région !

Pour en savoir plus

Site internet de Sécurité et habitat Suisse

Sujets en lien