Prévention routière

Accueil - Prévention routière - Prévention routière

Même si les accidents de la circulation graves ont diminué au cours de ces dernières décennies en Suisse, la sécurité sur la route reste un enjeu très sérieux. En effet, on déplore encore par jour une douzaine d’accidents causant des blessures graves ou la mort.

S’inscrire à la newsletter

Campagnes de prévention routière

Prévention routière

Les moyens d’éviter les accidents sont connus de tou·te·s. Chacun·e reçoit des outils utiles tout au long de sa vie. Tout d’abord, lors des cours d’éducation routière puis de l’examen de vélo à l’école. Enfin l’examen pour les permis de conduire a aussi pour but de donner ces outils. Pourtant, cela ne suffit pas toujours… En effet, il nous arrive de ne pas voir les conséquences, parfois fatales, de nos décisions sur la route.

Les campagnes menées par les polices vaudoises visent à ce que les bonnes décisions soient la règle sur la route. Seules ou avec des partenaires, elles rendent le public attentif à des sujets importants. Elles encouragent donc les citoyen·ne·s à se montrer plus prudent·e·s et à ne pas se détourner de la sécurité.

Ces campagnes interpellent un grand nombre d’usager·e·s de la route, comme la campagne « Soyez visibles » ; ou alors uniquement certain·e·s. Il s’agit des campagnes s’adressant aux piéton·ne·s (voir campagne « Merci ») ; aux cyclistes (voir campagne « La sécurité des cyclistes ») ; ou aux automobilistes (voir campagne « Boire ou conduire, il faut choisir » ou publication de témoignages d’employés d’entretien accidentés). Pour leur part, les campagnes « Parents-taxis » et « Trajet scolaire » s’adressent aux enfants en âge d’aller à l’école et à leurs parents.

Conseils de prévention routière

Pour éviter les accidents, les sanctions pénales ou les mesures administratives, il est important de connaître les règles de circulation.

Nos conseils de prévention routière, qui ne sont pas exhaustifs, portent sur des thématiques bien spécifiques. Ils s’adressent aux conducteur·rice·s de véhicules à moteur tout comme aux autres usager·e·s de la route.

En effet, les conducteur·rice·s de véhicules à moteur doivent garder une distance de sécurité suffisante et ne pas se laisser distraire. Il leur faut aussi savoir comment se comporter sur les routes de montagne et réagir en cas de panne.

De leurs côtés, la conduite dans un giratoire, la traversée de passages à niveau,  l’utilisation d’engins électriques et non-électriques, ainsi que la rencontre avec des cavaliers sont des sujets qui concernent aussi d’autres usager·e·s de la route.

Par tous les temps et en toute saison

La route est un environnement varié avec des contraintes et points d’attention très divers. Ainsi, il est important de connaître les comportements à adopter dans les zones de rencontre (20 km/h), les zones 30 et les zones mixtes. Les autoroutes répondent aussi à certaines contraintes à garder à l’esprit, par exemple en partant en vacances.

Chaque saison de l’année a ses risques bien spécifiques pour la conduite. Ainsi, il faut adapter cette dernière aux conditions climatiques, que ce soit au printemps, en été, en automne ou en hiver. A l’approche de la saison froide, il est fortement recommandé d’équiper son véhicule de pneus neige. De même, en hiver, il faut dégivrer à chaque fois celui-ci. Enfin, bien qu’un entretien sur les routes et les autoroutes soit assuré, il faut malgré tout se montrer prudent·e. Conduire la nuit présente également des contraintes particulières et demande, là-aussi, de connaître les bons automatismes pour circuler en sécurité.

Rappel des règles de circulation

La législation routière est en constante évolution, et, comme nul·le n’est censé·e ignorer la loi, un rappel est toujours le bienvenu. D’autant plus que ces règles touchent des aspects variés allant du tuning aux permis de circulation ou aux plaques d’immatriculation. Il peut aussi s’avérer utile de rappeler aux conducteur·rice·s agressif·ve·s que le code pénal s’applique également sur nos routes.